A A A

Retour à l'accueil

Actualités

Le Projet Guyane au SESSAD 12.20

Rédigé par J M, le 07 octobre 2019

Situé à Grenoble, le Service d’Education Spéciale et de Soins ADomicile 12-20 APAJH38 est un service médico-social d’accompagnement de jeunes en situation de handicap. Ce dispositif s’adresse aux adolescents de 12 à 16 ans et aux jeunes adultes de 16 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle légère ou moyenne avec ou sans troubles associés.

Ce sont des jeunes ayant besoin de soutien pour construire ou poursuivre leur projet :

    Ils sont soit scolarisés en milieu ordinaire (collèges de l’agglomération grenobloise), soit déscolarisés.

     et sont inscrits dans un cursus de formation professionnelle (lycée pro, CAP, etc.) ou sont en rupture scolaire.

L’engagement du jeune est indispensable à la mise en place de l’accompagnement.

Les missions du Sessad 12-20 APAJH38

 

Le SESSAD 12-20 APAJH38 adopte une approche du handicap de l’enfant dans son ensemble et de son suivi grâce à la pluridisciplinarité des professionnels intervenants pour :

     Prendre en compte le jeune dans sa globalité en soutenant l’affirmation de son identité et lui permettant de devenir un citoyen responsable et autonome dans la réalisation de son projet de vie.

  • Le soutenir dans sa scolarité ou dans son parcours de formation professionnelle.
  • Étayer la construction de son propre réseau.

     Prendre en compte ses ressources et celles de son environnement social et familial.

  • Accompagner le passage vers un statut d’adulte.
  • Travailler sur sa capacité à créer des liens en développant ses habiletés sociales.

     Prendre en compte l’hétérogénéité des besoins des jeunes et développer une approche personnalisée des situations :  

  • Élaborer un Projet Personnalisé d’Accompagnement (PPA) avec le jeune et sa famille qui décline les objectifs et les modalités de sa mise en œuvre.

La procédure d’admission

L’orientation est notifiée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) de la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA). 

A l’issue d’une rencontre avec le jeune et sa famille, l’admission est validée par l’équipe de direction, le psychologue et également par le médecin pour les jeunes de moins de 16 ans.

 

Les moyens mis en place

     Diagnostiquer la situation et évaluer les besoins du jeune.

     Rencontrer le jeune, sa famille et les partenaires.

     Proposer des aides individuelles, collectives, éducatives et thérapeutiques.

     Amener le jeune à réaliser les démarches par lui-même.

     Travailler en réseau et mettre en place un partenariat

 

Une équipe pluridisciplinaire au service des jeunes et de leurs familles : 

L’équipe intervient dans les lieux de vie, d’activité et de socialisation du jeune et propose également des actions dans les locaux du SESSAD 12-20.

Un pôle administratif

Directeur, chef de service, secrétaire
Organiser et garantir la bonne mise en œuvre du projet d’accompagnement.
Renseigner, orienter et répondre aux questions des familles, du réseau et des partenaires.

Un pôle soin
Psychologue, psychomotricienne, médecin, art-thérapeute, orthophoniste
Ecouter et proposer des axes de soins adaptés aux besoins spécifiques de chacun des jeunes.

 Un pôle socio-professionnel

 Éducateur spécialisé, référent du jeune

Collaborer avec l’ensemble de l’équipe pour mener à bien le PPA du jeune.
Intervenir dans les différents champs de l’accompagnement tels que le scolaire, la formation, le professionnel, l’éducatif et le social.
S’articuler avec les dispositifs de soins.

Les différents pôles travaillent en interaction dynamique pour proposer des actions collectives et/ou individuelles dans le cadre du PPA des jeunes.
En septembre 2017, le Sessad 12-20 APAJH38 a répondu au projet de correspondance présenté par le Sessad les Orchidées, Sessad situé en Guyane. Ce service d’outre-mer accompagnant des jeunes porteurs de trisomie 21 a proposé de développer la communication en utilisant la correspondance.

Ce partenariat inter-Sessad s’est concrétisé par l’envoi régulier de colis entre six jeunes de chaque Sessad. Planifié sur deux ans, l’objectif a été de favoriser la communication en explorant la richesse de l’écrit ainsi que divers moyens d’expression.

Cet échange a également été l’occasion de découvrir une culture différente et ce projet s’est finalisé par une rencontre entre correspondants.

C’est avec plaisir que les jeunes du Sessad 12-20 APAJH38 ont accueilli en avril 2019 leurs correspondants guyanais du Sessad Les Orchidées.

1

Cette rencontre intra-APAJH a marqué l’aboutissement de deux années de travail autour de la communication sous toutes ses formes.

Grâce à la rédaction de lettres, de montages photographiques, de supports vidéo et de créations artistiques, les jeunes ont développé des savoirs-être et des connaissances techniques pour se présenter, dévoiler les spécificités de notre territoire et découvrir une région d’outre mer. Dans ce contexte, ils en ont appris davantage tant sur leurs correspondants que sur eux-mêmes.

Rédaction de courriers et préparation du colis à envoyer aux copains Guyanais :

1234

Impatients d’ouvrir leurs colis, Jessana, Louna, Amandine, Jessica,  Kenzy et Rafik ont découvert une culture différente.

567

Les interactions entre jeunes tant au sein du groupe lors des temps de travail qu’avec leurs correspondants ont été autant d’occasions pour affiner le lien social.

10

11

12

Ce projet a pu vivre grâce à l’implication des jeunes, la participation de différents professionnels (psychologue, art-thérapeute, orthophoniste et éducateurs spécialisés) ainsi que la belle collaboration avec les jeunes et professionnels du Sessad Les Orchidées de Guyane.

Z

Image 18

Accueil au Sessad 12-20 APAJH38 de Chihïeda, Julien, Dorine, Dylan, Léa   

15

Repas au restaurant de la Belle Electrique puis visite du quartier Chorier-Berriat

18

en découvrant le Street Art 

17

Tous riches de cette expérience, nous gardons le souvenir de cette aventure et remercions les parents qui ont accompagné ce projet soutenu par les directions de l’APAJH38 et de Guyane.               

Un Témoignage:  Jessica

19

« J’ai aimé faire des gâteaux et envoyer la recette. Quand on recevait des colis, il y avait des lettres et parfois des cadeaux. Quand on s’est rencontré, on est allé manger au restaurant de la « Belle Electrique » et on est allé au Street Art dans la rue voir les dessins sur les murs.