A A A

Retour à l'accueil

Presse

L'inclusion des personnes en situation de handicap au cœur des débats

L'inclusion des personnes en situation de handicap au cœur des débats

Rédigé par Rédacteur APAJH, le 04 mars 2014

Du 16 au 21 novembre, l'Apajh 38 (Association pour adultes et jeunes handicapés) a organisé la Semaine de l'inclusion, en proposant des visites et des découvertes de nombreux établissements de l'Isère (CAMSP de Vienne, SARIL, CPDS et le Façonnier à Grenoble, SAJ à La Côte- Saint-André, ISATIS à Ville- fontaine, ESAT à Beaurepaire, IME à Eybens...), permettant ainsi rencontres et échanges avec les professionnels et les usagers.
Vendredi, l’Apajh 38 a clôturé cette Semaine de l'inclusion par un temps fort, organisé à l’ICM d'Echirolles, regroupant acteurs, partenaires et usagers. Anne- Marie Cantinat, inspectrice principale à la délégation de l'ARS (Agence régionale de santé), Pascal Mercier, chargé de mission auprès du recteur, étaient ainsi aux côtés de Pierre Pellissier, président de l’Apajh 38.
L'événement intitulé "sociétété d'inclusion.... Une utopie ?" fut le point d'orgue d'une réflexion consacrée à la place des personnes en situation de handicap dans notre sodété. La conférence de Charles Gardou, anthropologue, professeur d'université et chargé d'enseignement à Sciences Po Paris, a donné lieu à de nom-breux échanges et questionnements, apportant un éclairage nouveau sur cette question de l'inclusion
Des témoignages de professionnels et d'usagers étaient ensuite au programme, permettant de rentrer dans le quotidien des personnes, des sociétés et des municipalités, soulignant également les avancées et les difficultés persistantes dans la mise en œuvre d'une inclusion.
« Toutes ces actions menées sont remarquables, concluait Pierre Pellissier. Mais il faut un socle à cette société inclusive, et ce socle, c'est l'école de la République. Il faut une véritable révolution culturelle. »
Françoise PiZELLE

« Nous devons poursuivre nos efforts »

Monique Lesko, inspectrice académique des services de l'Éducation nationale, est intervenue en fin d'après-midi pour clôturer l'événement, remerciant l'investissement des uns et des autres au service de cette cause, et insistant sur la nécessaire complémentarité des diverses actions menées entre les partenaires.

« Le nombre d'enfants mieux accompagnés est en augmentation »

« L'inclusion est pour nous un enjeu très fort, parce que la loi de 2005 fait obligation, mais surtout parce que notre société ne veut plus accepter que des enfants ne reçoivent pas la scolarité à laquelle ils ont droit. Nous devons poursuivre nos efforts », insistait-elle.
À ce jour en Isère, 1 242 élèves sont scolarisés dans des classes aménagées,
2 357 enfants bénéficient d’un accompagnement, 960 AVS (auxiliaire de vie scolaire) sont embauchés.
« Une augmentation des moyens cette année qui permet de mieux répondre aux demandes, soulignait encore la directrice académique. Si tous les postes ne sont pas pourvus, le nombre d’enfants mieux accompagnés dans leur scolarité est en augmentation ».

Source : Le Dauphiné libéré, 23 novembre 2013